Si vous prévoyez de prononcer un discours sur une scène ou de faire une présentation devant une personne, vous devez savoir que les silences dans une prise de parole peuvent être très importants. Les silences dans le théâtre sont très souvent utilisés et pourtant ils mettent encore mal à l’aise de nombreux acteurs. Pourtant un silence bien placé aide votre public à retenir l’information et à leur donner le temps de respirer. Un silence qu’on place avant sa prise de parole est également très utiles pour améliorer votre arrivée. Voyons donc pourquoi les silences ont importants dans un discours.

Des silences pour un meilleur discours

La pause d’un discours est un moyen puissant d’augmenter le volume et l’accent de vos mots. Cela permet également à votre public de rattraper son retard. Cela vous aide à réfléchir avant de parler et peut rendre le public concentré. Cela peut vous aider à établir une connexion avec votre public, ce qui peut conduire à une présentation plus convaincante.

La durée des silences dans un discours dépendra du style de l’orateur, de la durée des propos et du type de message. Généralement, une bonne pause dure entre deux et quatre secondes. Cependant, des pauses plus longues peuvent être utilisées pour souligner un point ou ajouter un effet dramatique.

les-silences-aide-a-etre-percutant

La quantité de pause que vous utilisez dans votre discours dépend de la durée de votre discours, de la capacité du public à traiter les informations et du type de message que vous communiquez. Les pauses les plus efficaces donneront non seulement à votre discours un punch émotionnel, mais ils faciliteront également les idées de votre discours. En fait, les pauses peuvent être si efficaces qu’elles peuvent être utilisées à chaque page de votre présentation.

Si vous vous préparez à un grand discours, vous voudrez peut-être faire une pause pour construire du suspense. Cela peut également être utile pour mettre l’accent sur une statistique choquante. En insistant sur une statistique avec un long silence, vous créez un effet encore plus dramatique.

Il y a deux moment pour placer un silence dans un discours : 

  1. placé le silence avant un mot : c’est une alerte qui annonce que vous allez dire quelque chose d’important
  2. placé le silence après la phrase : vous invitez votre public à réfléchir ou à savourer l’effet que vous venez de produire.

Un silence aide le public à absorber l’information

Créer des silences permet à l’auditoire d’assimiler les informations. Une pause peut être utilisée pour changer de diapositives et permettre à votre public le temps d’absorber les informations. Le silence dans un discours peut également aider à créer un sentiment de tension et d’anticipation pour un grand événement. Il existe trois types de silence : long, moyen et court. Chaque type doit être utilisé dans certaines situations.

  • Le court silence peut être utilisée pour augmenter l’intensité d’une punchline.
  • Une pause moyenne à la fin d’une blague peut aider le public à libérer son rire.
  • Un long silence après une déclaration clé, comme lorsqu’un président révèle un nouveau fait, peut indiquer à quel point cette déclaration est importante pour le public.

Une pause peut être utilisée pour prendre une profonde inspiration, avaler ou sourire. Une pause peut également être utilisée pour introduire une nouvelle diapositive ou demander à un public de réfléchir à un sujet particulier.

les-pauses-sont-une-respiration-pour-l'auditoire

La pause crée l’espace pour respirer

Une bonne pratique consiste à diviser votre présentation en sections. Si votre présentation est plus longue, vous pouvez utiliser une pause pour passer d’une section à l’autre. De même, si votre présentation est plus courte, vous pouvez faire une pause à la fin de chaque section pour offrir à votre public une pause.

Utiliser une brève pause ou deux pour engager votre public est un moyen efficace de faire valoir votre point de vue. Si vous souhaitez utiliser le bon temps à votre avantage, vous devez planifier votre présentation à l’avance. La meilleure façon de le faire est de créer une feuille de calcul ou un plan et de la remplir avec vos points les plus importants. Par exemple, si vous voulez parler d’une nouvelle gamme de produits, il faudra peut-être réfléchir à la durée  exacte afin de ne pas saturer votre public. La dernière chose que vous voulez faire est de faire décrocher de votre public.

Le silence que vous créez vous permet également de consulter le plan mental de votre discours. C’est indispensable si sous l’effet de la peur, vous perdez votre fil conducteur. 

En plus d’être un art à part entière, une pause est également un moyen de tester votre impact dans la salle. En fait, vous devez savoir ce que pense votre public afin de créer une prise de parole réussie. Garder votre public engagé garantira qu’ils écoutent chacun de vos mots. Que vous soyez en présence d’un public ou sur scène, assurez-vous de prêter attention à leur comportement et de y réagir en temps opportun.

Améliorer le charisme de l’orateur

Avant de commencer votre prise de parole : laissez un silence. Commencer votre histoire directement serait une erreur car peut être que l’auditoire est encore en train de digérer le flot de paroles du précédent orateur. C’est pourquoi restez quelques secondes sans rien dire. Votre public aura ainsi l’espace mental de redevenir attentifs à ce que vous allez proposer. C’est aussi quelque secondes pour leur laisser le temps de se faire leur premières impressions de vous.

L’une des meilleures façons de démontrer votre expertise est de parler avec confiance. Vous ne pouvez pas faire cela si vous avez peur, ou vous vous allez avoir la voix qui tremble et votre communication deviendra floue. Une bonne façon de s’assurer que vous n’êtes pas nerveux est de respirer correctement et régulièrement. Non seulement cela vous empêchera de haleter au milieu de la phrase, mais cela vous aidera également à maintenir votre rythme. Cela est particulièrement vrai si vous êtes sur scène.

les-autres-jugent-ce-quon-dit

Pendant que vous y êtes, jetez un œil à votre langage corporel et si vous êtes une personne timide, retirez vos mains du cahiers ou de la télécommande. Cela vous aidera à vous concentrer sur ce que vous avez à dire au lieu de ce que vous devez faire. En effet votre langage corporel doit être confiant et détendu. Si vous êtes crispé sur votre feuille cela se verra. 

L’une des meilleures façons d’apprendre à utiliser une pause dans votre présentation est de pratiquer. Essayez d’obtenir des commentaires d’amis et de collègues. Vous voudrez également apprendre à éviter des pauses qui semblent trop délibérées ou qui semblent nerveuses. Plus vos pauses semblent hésitantes, plus vous risquez d’apparaitre aux yeux de votre auditoire comme peu fiable.

Maîtriser et jouer avec le silence augmentera votre charisme et renforcera votre confiance en vous.