Comment devenir un bon orateur ?

Comment devenir un bon orateur ?

Avoir un bon style de parole est important lorsque vous parlez devant un public. Il existe des étapes de base pour savoir comment devenir un bon orateur. La première étape consiste à préparer sa prise de parole en public pour avoir une présentation bien construite. Puis s’entraîner devant une audience conviviale. Voyons ensemble quelques conseils pour que devenir une personne qui a confiance lors de sa prise de parole en public .

Préparation du discours

Que vous souhaitiez développer vos compétences en tant que conférencier ou juste faire une lecture ou un pitch devant vos collègues de travail, avec une bonne préparation vous aurez de meilleurs résultats. Vous devez apprendre à faire passer votre message de manière convaincante. Cela passe par la confiance en vous, en votre voix et dans un langage non-verbal dépourvu de stress. 

Pour commencer, recherchez le sujet dont vous parlerez. Vous pouvez découvrir le contexte de la question, l’état actuel du débat, ou même la société qui vous offre l’occasion. Si vous connaissez le sujet, il sera plus facile de créer votre message. Faites ensuite un travail de lecture. Enregistrez-vous pour écouter votre voix lors de votre lecture. Ajouter des images à votre présentation.  

Il est également important de vous assurer que vous avez suffisamment de temps pour vous préparer. Vous pouvez le faire en arrivant tôt, en configurant votre équipement et en vous assurant que la pièce est préparée. Cela aide vraiment à réduire le stress. 

Une autre étape importante à préparer est d’enregistrer votre prise de parole en public lorsque vous serez devant votre audience.  Cela vous aidera à voir vos erreurs et à vous améliorer. Vous pouvez également demander à un ami ou un collègue de regarder et de fournir des commentaires constructifs.

bon-orateur-parler-en-public

Entraînez-vous à parler devant une audience conviviale

Pratiquer votre discours devant un ami ou un membre de la famille est un excellent moyen de renforcer votre confiance et de perfectionner vos compétences en prise de parole. C’est aussi un excellent moyen de voir si vos nerfs affectent réellement vos performances. Vous pourrez vous assurez que votre message est clair et tester votre aisance à répondre aux questions. 

La meilleure façon de pratiquer est d’avoir une idée claire de ce que vous voulez dire avant de livrer. Vous pouvez lui demander de vous donner des commentaires à propos de votre pitch. Si vous n’êtes pas à l’aise de le demander, envisagez d’enregistrer votre discours pour une revue ultérieure. Vous pouvez profiter de cette opportunité pour vous assurer que votre présentation est au point au niveau de votre langage corporel pour corriger les erreurs avant de la donner à un public en direct.

Une autre façon de pratiquer l’art oratoire est d’aller à un cours de parole en public ou de prendre des cours particulier. La plupart de ces cours vous donneront une chance d’écouter des conférenciers expérimentés et de recevoir des conseils utiles sur la façon d’améliorer vos compétences de prise de parole et votre éloquence.
Découvrez ci-dessous ma formation en ligne pour savoir comment avoir une meilleure éloquence et de meilleurs résultat avec votre voix ! 

Pour devenir un bon orateur : Engager le public

Développer des moyens d’engager le public lorsqu’il parle peut être un défi. En communication, il n’y a pas de solutions unique, et il faut le bon mélange de tactiques pour intéresser le public. Et vous devez comprendre la dynamique d’un auditoire donné. Pour cela il faut apprendre à écouter. 

La première chose que vous devriez faire est d’apprendre à connaître votre public. Un bon orateur sait qui ils sont, ce qui les intéresse et comment ils veulent être engagés. Vous pouvez le faire en observant comment ils interagissent avec les autres.

bon-orateur-presentation-orale

Une autre façon d’engager le public est de faire un moment question réponse. Il peut s’agir de questions générales ou sur la présentation. Cela peut vous aider à en savoir plus sur votre public et entraînera une conversation plus intéressante.

L’utilisation d’un sondage en direct est un bon moyen d’engager votre public. Il créera des pauses mentales et encouragera les participants à réfléchir aux questions que vous posez.

L’utilisation d’aides visuelles est également un excellent moyen d’engager un public. Cela peut inclure une courte vidéo, les résultats en images, des articles avec des informations pratiques ou même d’autres réalisations. 

Enlever les mots parasites de sa communication orale

L’utilisation de mots de remplissage, tels que « hum », « hein » et « ahh » peut vous rendre inaudible. Il est important de se rappeler que ces mots sont des parasites à un discours efficace. Il existe quelques directives simples qui peuvent vous aider pour éviter de les trop utiliser.

La première étape consiste à prendre un certain temps pour réfléchir avant de parler. Cela vous aidera à réduire le nombre de mots de remplissage que vous utilisez. Prendre le temps de vous préparer avant de parler vous aidera également à devenir plus conscient de votre contenu.

bon-orateur-mot-parasite

Lorsque vous utilisez des mots parasites, vous essayez de combler le vide du silence. Cependant, remplir l’air de sons n’est pas la solution ! Au lieu de cela, faites des petites pauses entre les phrases pour indiquer que vous êtes sur le point de passer à autre chose. Cela ajoutera un peu plus de suspense et de cadence à votre discours.

Si vous devez faire souvent des prise de parole en public, assurez-vous de vérifier vos notes pour voir où vous utilisez le plus plus souvent et là où vous pouvez placer des pauses. Si vous remarquez que vous les utilisez beaucoup au milieu de votre discours, essayez de faire une pause et reprenez votre souffle.

En mettant en place ces quelques pratiques, vous avec des outils pour devenir un meilleur orateur.